Partageons image accueil 50ko

Partageons le OUI divin

C'est avec une infinie gratitude que le Fils dit OUI à la vie que lui offre le Père.

Lorsque nous prononçons le mot "Dieu", n'avons-nous pas spontanément à l'esprit une personne, que celle-ci existe ou n'existe pas ? Or Dieu, tel qu'il s'est révélé il y a 2000 ans, est un trio de Personnes : le Père, le Fils, et l'Amour qui les unit. Dieu est un nom de famille comme Durand ou Dubois. Et, dans une famille il y a parents, enfants et ancêtres. 

Dans le trio divin, c'est différent: le Père n'a ni parents ni ancêtres, il existe depuis toujours. Il n'a d'autre origine que lui-même.

Par contre, comme son nom l'indique, le Fils a un Père. C'est du Père qu'il reçoit absolument tout : l'existence, la vie, l'amour. Et c'est avec une infinie gratitude que le Fils dit OUI à tout ce que lui offre le Père : il est comblé.

C'est parce que le Fils consent pleinement à tout recevoir du Père, qu'il donne au Père d'être Père. Sans ce Oui du Fils au Père, le Père ne pourrait être Père.

Entre le Père et le Fils, il y a donc partage de ce qui donne vie, réciprocité du donner et du recevoir. Avec une infinie gratitude, chacun donne à l'autre et reçoit de l'autre le cadeau d'exister en plénitude.

Noblesse du partage 1

Cette sculpture est l'œuvre d'un artiste rwandais de l'atelier d'art de Nyondo. Elle illustre admirablement la réciprocité du donner et du recevoir. Les deux femmes partagent. Mais il est impossible de différencier laquelle donne et laquelle reçoit.

Imaginons que ces deux femmes jouent un jeu de rôle. L'une serait le Père, et l'autre le Fils. Où serait alors la troisième Personne du Trio divin ? On ne la voit pas. Cependant on peut très bien observer les effets de sa présence dans les attitudes des deux femmes. Toutes deux sont dignes, la tête haute. Et toutes deux s'abaissent : l'une accroupie, l'autre agenouillée. Donner sans dominer, et recevoir sans s'écraser, tel est le signe de l'Amour divin.

Nous, les humains, nous sommes conçus sur le modèle du Trio divin. Nous ne pouvons exister pleinement et harmonieusement que dans la réciprocité du donner et du recevoir, sans dominer un plus faible et sans nous écraser devant un plus fort.